jeudi 13 mai 2021

Une bière errinophile

 Signalée par le rédacteur-en-chef de Kiwi, le journal de la New Zealand Society of Great Britain, en décembre 2020, une bière Penny Black est, inévitablement, proposé par un brasseur du Grand Manchester au nom-jeu de mots postal : Thirst Class Ale.

Sous-bock carré au logotype de la Penny Black IPA du brasseur Thirst Class Ale (suite à une recherche Google Image - oui ce n'est pas une source valable, mais apparemment cette image est liée à une application pour smartphone).

Thirst Class Ale (ale de classe assoiffée ?) reprend une grande partie de l'identité du premier timbre-poste britannique, en usage à partir du six mai 1840 : la couleur, la marge extérieure du timbre. La Reine Victoria est remplacée par un verre haut pour bière. Le tout est reproduit à l'infini sur la cannette.

La cannette de Penny Black IPA (site-boutique de Thirst Class Ale).

Et l'article s'arrêtera là, l'auteur ne consommant pas de boissons alcoolisées.

Sous-bock rond (encore une recherche Google Image - cette fois d'un commerce d'alcools).

Pour les erinnophiles, il reste à obtenir ces sous-bocks dont j'ai trouvé les images sur des sites de grossistes ou d'applications de localisation de lieux de sociabilité liquide. Le fil Twitter de Thirst Class Ale montre que la dentelure apparaît bien sur des bocks et affiches pour poignée de distributeur à pression de la micro-brasserie.

Sinon, celle-ci vend des goodies à son logo : t-shirts, bonnets, verres et sac en tissu.

dimanche 9 mai 2021

Les facteurs-randonneurs de Mafate dans The Guardian

 Retour avec les facteurs de la caldéra isolée du département français d'outre-mer de La Réunion, cette fois-ci, par un reportage photographique du quotidien britannique The Guardian, publié sur son site le lundi trois mai 2021.

Aucune route ne permettant au courrier d'atteindre le cirque de Mafate, un hélicoptère dépose le courrier au point de départ de la tournée de quelques jours à fort dénivelé accompli par les facteurs depuis plusieurs décennies.

Parcours cartographié des deux tournées (copie d'écran, The Guardian).

Cyril Abad et Eugénie Baccot ont suivi les deux postiers actuels sur leur tournée particulièrement pentue : trois jours pour le premier (merci de venir chercher votre colis au point d'arrivée de l'hélicoptère) et une boucle de deux jours pour le second, avec carte à l'appui pour les touristes-randonneurs en recherche de parcours.

Le reportage permet de découvrir le lien entre les facteurs et les habitants des différents îlets, apparemment en nombre croissant : les jeunes Malfatais reviennent y vivre.

Pour les collectionneurs : rechercher les lettres postées dans une boîte jaune et abîmées par les escargots avant que ne passe le facteur.

Et parce que je n'en lasse pas, le clip de Bat'Ker :


Bat'ker, Le Facteur de Mafate2008, dans l'album Lé Gadianm (clip sur youTube posté par Booster Label).

samedi 1 mai 2021

The Postcrossing Stamp List

 Updated 1 May 2021 with the stamps to be issued in June and July 2021.


Note: as Google and web browsers provide translating capabilities, I abandoned the blog in English, but for the List of the Postcrossing related Stamps (original address). Now this list will be hosted, updated and republished on date on SébPhilatélie.



Since a post on May 17th, 2014, I have updated a personal stamp catalogue celebrating Postcrossing, a website to send and receive postcards among members either by chance through the site, or voluntarily through the forum if you want to exchange mail with specific countries or on specialised topics.

Don't hesitate to participate, even with a few cards per months: it's the way to ensure there will be a conteporary stamp and postal history in the decades to come. In ten years, celebrated on last July 14th, more than thirty one millions cards were sent.

The main source is the website's blog and, from there, the website of the postal operators who issued the stamps. As you are going to see hereunder, many post offices understood the interest to issue such stamps: encouraging correspondance, national and foreign philatelic orders, free publicity.

Shamefully, the French philatelic service, Phil@poste, did not... yet? Even a strict dictatorship encouraged its citizens to write and receive mail!

Since 2011 a quite number of stamps were issued for this website by the will and lobbying of its members, and interest of the postal and philatelic services. What voluntary website can say that too?

Guernsey sympathetic stamp of 2014 (GuernseyStamps.com)

1. and 2.: 14 October 2011, by Post NL, Netherlands, 2 values (first class to Europe, first class to the World) issued on a minisheet of five of each (10 stamps).

3. to 6.: 9 September 2013, by Itella Posti, Finland, 4 designs at the same first class value (up to 50 grams nationwide, 20 grams to Europe and the World) printed on a minisheet.

7.: 2 January 2014, by Belpochta, Belarus, value "N" (surface postcard) in sheets of 12.

8.: 29 May 2014, Guernsey Post, one of the Channel Island and Crown Dependencies, value "Int Letter 20g" (first class to Europe and the World) : map-character of Guernsey wishing the reader a "Happy Postcrossing".

The Russian stamp, 2015.
9.: 27 January 2015, by Pochta Rosii, Russia, 23 roubles. Designed by O. Shushlebina, an envelope on globe decorated with all major European historic monuments and the Taj Mahal. Printing: 397 000.
Members from Russia constitutes the second group by country on Postcrossing with 3.5 millions postcards sent, after members from Germany.

10.: 29 May 2015, by Pošta Slovenije, Slovenia, 60 eurocents. A tourist jumping on a blond sand beach. "Summer is coming".
The Czech stamp, 2015.
11.: 2 September 2015, Česká pošta, Czech Republic, Value "E" (up to 50 grams to Europe ; "A" is nationwide, "Z" worldwide). The Postcrossing circle of correpondence designed by Portuguese artist  Maria Nogueira.
Let's remind the website was created by Paulo Magalhães, another Portuguese citizen.
The Ukrainian stamp, 2015.
12.: 9 October 2015, by Ukrposhta, Ukraine, value "E" (I'm not fluent enough in Ukrainian to find the rate...) in sheet of 16 autoadhesive stamps. Girl dressed traditionally sending her greeting from Ukraine to the world.
The stamp was issued on World Post Day, an initiative by the Universal Postal Union.


The Austrian Postcrossing stamp... A wall of bricks? (Österreichische Post via the Postcrossing blog).
13. (AUT #1): 21 March 2016 by Österreichische Post, Austria, value 80 eurocents. Designed by Robert Sabolovic (postcards and name of website in the color of the Austrian flag). Printed in offset by Joh. Enschedé Stamps B.V., 250,000 printed.

The second stamp of Russia (rusmarka.ru).

14. (RUS #2): 25 March 2016, by Pochta Rossii, Russia, value 31 rubles, sheet of 9 autoadhesive stamps by I. Sidenko. Envelope "I love Postcrossing" over landscape of different houses, with airplane and cruise ship. Print: 414 000.

Second issue for the Netherlands, 2016.

15.-24. (NLD #2): 29 March 2016, by PostNL, Netherlands, value "1 International". Sheet of ten different stamps designed by Reinier Hamel, Sin agency. Different landscape, monuments, activities and artwork of the Netherlands.
Second Guernsey issue, 2016 (guernseystamps.com).
25.-26. (GGY #2-3): 14 July 2016, by Guernsey Post, value Europe (EUR) and Rest of the world (ROW). Illustration by Sue Harmon, printed in sheets of 10 and in offset by Lowe-Martin. Depiction of the Bailliwick's islands (green), their fauna and flora, the sea waves and the sun.
Le timbre de cinq  nouveaux złotys (site de Poczta Polska).
27. (POL #1): 14 July 2016, by Poczta Polska (Poland), value 5 new złotys (PLN), printed by PWPW in minisheet of 6 with illustrated margins. Design by A. Tobolczyk: a red suitcase with touristic stickers, is in fact a mailbox to send postcards.
The second Belarus adhesive stamp issued January 2017, with no fake perforation (Postcrossing blog and Belpochta).
28. (BLR #2): 3 January 2017, by Belpochta (Belarus). Adhesive stamp value M (international airmail postcard), printed in offset in 9 stamp minisheet. Illustration by Marina Vitkovskaya.
The stamp from Romania issued February 2017 (Postcrossing blog and Romfilatelia).
29. (ROM #1): 24 February 2017, by Poșta Română (Romania). Stamp value 4 lei, printed in offset in sheets of 32 (18'000 sheets) and minisheet of 8 (1'000 sheetes). Illustration by Razvan Popescu.
The three Indonesian stamps issued July 2017 (Postcrossing blog).
30.-32. (IDN #1-3): 14 July 2017, by Pos Indonesia. Three stamps, value 3,000 rupees, illustrating travels through correspondence.
The three stamps of Switzerland Postcrossing blog, 28 July 2017).
33.-35. (CHE #1-3): 7 September 2017, by Swiss Post. Three stamps, values 1 franc (national rate), 1,50 franc (European rate) and 2 francs (worldwide). Designs by Max Spring illustrating Swiss people receiving a postcard and people of the continent and the world receiving traditions of Switzerland on postcards.
The Irish stamp (via the Postcrossing blog, 4 October 2017).
36. (IRL #1): 5 October 2017, by An Post. One stamp valued 1.35 euro (international rate) figuring five young peoples and other people's arms sending and receiving many postcards ; a design by Cathy Dineen.
Note: Irish postcrossers appeared in a documentary on the General Post Office in Dublin, broadcast by RTÉ in March 2016.
The stamp from Hungary (Magyar Posta website).
37. (HUN #1): 2 February 2018, by Magyar Posta. One stamp valued 120 forints (2 domestic rates: non-priority postcard or standard letter under 30 grams) figuring a postman on bicycle happily delivering postcards. With landmarks of Budapest in the background: the Danube river, the Liberty Bridge and Liberty Statue. Design by Zsolt Vidàk and printed in offsetin 60,000 minisheets of four stamps.
The stamp from Moldova (Postcrossing blog and the Moldovan Post's philatelic website).
38. (MDA #1): 23 June 2018, by Poșta Moldovei. One stamp valued 11 lei (international prioritary postcard to Europe ; almost worldwide non prioritary rate - 11,50 L) figuring a person travelling upon the globe on paths made of circulating postcards and letters. Design by Lilian Iatsko and printed in 120,000 in sheets of ten.
The stamp of land (Postrossing blog and Åland Post's philatelic website).
39. (ALA #1) : 7 June 2019, by Åland Post. One stamp valued "Världen" (worldwide postage ; 1.80 euro then). And indeed, a red world map, centered on the Atlantic Ocean, is included inside a heart-shaped stamp of light violet color. The Postcrossing name is written accross like by hand. The heart is included a perforated square, 3.8 cm of side. Design by Cecilia Mattsson, and printed in offset by Cartor Securiry Printing, in sheets of 28 stamps, in four columns of 14 separeted by 7 decorated labels on the correspondence topic.
The Brasilian stamp (Postcrossing blog).

40. (BRA #1) : 14 July 2020, by Correios (Brasil). One stamp valued 2.45 reais. Illustration by Daniel Lourenço of São Paulo: two young people, living in different places as noted by monuments in corners, reading the postcards they exchange. This stamp is issued at time for the 15th birthday of Postcrossing.
The Guernsey stamp series (Postcrossing blog and Guernsey Post webshop).

41 to 43. (GGY #4-6) : 10 June 2020, by Guernsey Post. Three stamps, each for one postal zone (to the United Kingdom / to Europe / to the rest of the world). Each depict a local animal mailing a postcard into a blue streetbox ; postcard are franked with a reproduction of the stamp itself: self stamp on stamp! Illustation by Guernsey-based agency Two Degrees North, stamps printed in offset by bpost printing (Belgium).

On 1 May 2021 there are 73 Postcrossing members in Guernsey who sent more than 17'000 cards to the world.

The 2021 Belarus stamp (Postcrossing blog).

44. (BLR #3): 10 July 2021, by Belpochta (Belarus). Stamp value N (international surface postcard - 1.62 rouble in 2021 - letter code list here), printed in 6 stamp minisheet. Illustration: on an Earth globe, three animals are sending postcards, waiting for them to arrive or transporting them.

The 2021 Austrian stamp (Postcrossing blog).

45. (AUT #2) : 14 July 2021 (Postcrossing anniversary day), by Österreichische Post (Austria). Valued one euro (letter under 20g to Europe). Illustration by Theresa Radlingmaier, the postcard travel with geometrical forms and smileys on a blue background.


To be continued of course (and completed when I find the pictures missing).

Happy Postcrossing to you too!

mardi 20 avril 2021

Affranchissements de Muriel Pic : de la biographie d'un collectionneur de timbres à un essai sur la libération

Je suis telle la poule devant le couteau face à l'art contemporain, mais aussi face à la littérature française contemporaine, surtout dès que cette dernière dépasse mes passions habituelles. C'est donc en profitant de bons d'achat que j'ai pris le risque d'Affranchissements de Muriel Pic, publié aux éditions Seuil en septembre 2020.

La couverture d'Affranchissements avec le bandeau rouge de la mention spéciale remise par le jury du Prix Wepler 2020, associant une brasserie et une librairie de Montmartre, à Paris, et la Fondation du Groupe La Poste.

Pourquoi cet ouvrage-là ? À cause d'une critique paru dans Libération daté du vingt novembre 2020 (numéro acheté spécialement pour soutenir leur enquête sur un lapin en sauce) qui résumait le point de départ du travail d'écriture et de recherche mi-artistique mi-documentaire de Muriel Pic - et qui ne pouvait que susciter la curiosité d'un philatéliste.

L'écrivaine, enseignante à Berne et chercheuse en nouvelles formes littéraires, avait un oncle britannique, Jim, né en 1923 et disparu en 2001. Le livre... l'essai... ou le « récit » de sa vie permet de découvrir de nombreux aspects de la vie personnelle d'une personne rendue bossue jeune par une forme de tuberculose, ayant vécu dans un grand hôtel de la Côte d'Azur possédé par ses parents, puis, en Angleterre, avait consacré sa vie à deux passions : les fleurs et la collection de timbres.

Chaque partie biographique est complétée par l'autrice de documents d'époque. À la manière d'un généalogiste recherchant le contexte de vie d'un ancêtre concernant l'hôtel Bellevue de Menton et des solariums et centres de soin pour enfants tuberculeux pendant l'entre-deux-guerres. À celle d'un essayiste sur d'autres formes d'affranchissements quand il est question des formes de contrôle de nos sociétés contemporaines, notamment l'argent et la consommation à outrance... face auxquelles le mode de vie de Jim s'opposait : logement simple dans Londres, cahiers d'étude de fleurs et de planification horticole essayée sur une parcelle d'une université anglaise,...

Au milieu de ce foisonnement qui interrogera souvent le lecteur, les timbres servent de fil rouge comme ils servirent de liens réguliers entre Jim et Muriel, entre chacune des visites de cette dernière en Angleterre. Elle les a collectionnés à partir de huit ans, les a délaissés, mais Jim continuait à lui en envoyer régulièrement... Après sa mort, ce sont les dernières lettres contenant les émissions britanniques du Millénaire qui semblent avoir lancé la réflexion de la chercheure sur la vie de son oncle et son sens autour de cette liberté prise malgré l'emprisonnement du handicap laissé par la maladie vécue à l'enfance.

Un timbre ouvrent donc chaque grande partie, mais des poèmes ponctuent aussi l'essai, tentant par ce genre littéraire de chanter la vie et les passions de Jim : certains évoquent les fleurs et les saisons, d'autres la philatélie... et, par là, l'amour possible du collectionneur pour la postière qui lui prépare la nouvelle émission de timbres qu'il vient chercher régulièrement.

Je précise que mon résumé est très partiel : il y a aussi des parties sur la langue anglaise et comment un célèbre auteur français s'est affranchi de son apprentissage académique, et bien d'autres réflexions sur des sommités du vingtième siècle dont les recherches ou les actions permettent de saisir quelle put être la vie de Jim enfant, jeune adulte et chercheur reclus mais lié à sa famille.

Un ouvrage à lire, notamment pour ceux qui seraient inspiré à faire de la littérature avec leurs passions ou collectionneuse de timbres ou de recherche généalogique. Les historiens postaux y trouveront des pistes sur la présence états-unienne sur la Côte d'Azur : soldats en convalescence et marins en visite de la dernière partie de la Première Guerre mondiale à l'entre-deux-guerres.


Aller plus loin :

- la biographie de Muriel Pic sur la page consacrée à l'émission La Grande Table Culture du vingt-trois novembre 2020 (France Culture) ;

- pour rechercher le livre : ISBN 978-2-02-144777-4 (19 euros).

jeudi 15 avril 2021

Reprendre correctement le tourisme après le covid en Espagne

Dès le treize avril 2020, puis le premier octobre 2020, la poste espagnole a émis deux timbres en hommage aux personnels de santé et aux victimes du coronavirus, comme plusieurs pays depuis le premier timbre iranien du dix-sept mars précédent.

« Le » timbre de l'émission : un masque en tissu coloré dans une poubelle...

Le pays a été très affecté par le covid-19 en mars 2020, mais également de la fin de l'été 2020 à la fin de l'hiver 2021, entraînant pendant de longues périodes la limitation de l'entrée sur son territoire (au grand dam des alcooliques et nicotinomanes français...) et de la circulation des habitants à leur localité.

Le dix-huit mars 2021, dans l'espoir d'une reprise lente de la vie d'avant, la poste espagnole a mis en vente une émission aussi curieuse que motivante, à la fois encouragement aux Espagnols à visiter leur pays cet été qu'à en respecter l'environnement dans le contexte du port généralisé du masque...

... et généreuse : une fois le timbre principal payé, le reste est presqu'offert !

Cette émission multi-forme comprend déjà un timbre de cinq euros inclus dans un feuillet : une poubelle recueillant un masque coloré, dans un décor sous-marin de masque, gants en plastique et flacon de gel hydroalcoolique flottant entre deux eaux. Enthousiasmant :'(

Le feuillet est, en fait, une pochette contenant six cartes postales pré-affranchies. 

Mais, le feuillet s'étend sur trois panneaux repliés pour former une pochette contenant six entiers postaux : six cartes postales de personnages dessinés prenant des selfies dans des paysages variés de l'Espagne, pollués par les nouveaux déchets de l'épidémie.

Déjà remarqué par beaucoup dans le monde entier, il semble que le masque jetable a rejoint, dans l'esprit de certains cons et connes, le mégot de cigarettes, le sac plastique, l'emballage de bonbons, etc...

Cinq des six entiers et le verso pré-affranchi.

L'ensemble est vendu six euros soixante-dix centimes par la poste espagnole, comprenant un timbre de cinq euros et six entiers pour l'Espagne et son espace postal (Canaries, Ceuta, Melilla et vers Andorre). Le tarif « A » coûte soixante-dix centimes, et là, il y en a six et avec cartes postales fournies et illustrées !

Comme plusieurs autres postes depuis l'Irlande et la Thaïlande en mars 2020, Correos encourage donc les Espagnols au tourisme national et à s'écrire malgré les conseils d'éviter les grandes rencontres familiales et amicales...

... même si le timbre à cinq euros - Correos apprécie les fortes valeurs faciales gommées sur son programme ϕl@télique (des ressemblances avec la France ?) - demande un besoin postal très spécifique - lourd ou pressé. Tel offrir un livre à un proche pas revu depuis un an ?

Pour les complétistes et autres spéculateurs, lors de l'émission, Correos a vendu cet ensemble avec un masque offert. Le feuillet-entiers-masque (non porté) coteront-ils plus ?


Note 1 : Comme décrit le samedi dix avril dernier, mon ensemble feuillet et entiers a été commandé à Correos par l'intermédiaire du magasin Wopa+, initiative gibraltarienne proposant aux services philatéliques nationaux de vendre eux-mêmes à valeur faciale leurs émissions de timbres et produits philatéliques. Fort utile pour découvrir et acheter à plusieurs pays, mais attention : les frais de port sont calculés par service philatélique concerné.

Note 2 : Le fichier pdf de l'ensemble des tarifs des services variés de Correos comprend, dans les dernières pages, les produits et services proposés aux associations et manifestations philatéliques.