samedi 13 février 2016

"Binge philatelying" à Adelaide : la fête continue avec l'émission d'urgence australienne

Les mensuels philatéliques anglophones commencent à diffuser la nouvelle de l'émission d'urgence d'Adelaide du cinq janvier 2016 et de la spéculation dont elle fait l'objet sur eBay depuis sa publicité par un membre du forum StampBoards.com le dix-sept janvier.

Kang'rou, Gloire et Beauté...*
Résumons l'essentiel : le lundi quatre, nouveaux tarifs d'Australia Post dont passage de soixante-dix cents à un dollar pour la lettre standard intérieure. Le jour dit, le Bureau régional d'Australie-Méridionale découvre que ses bureaux de la capitale Adelaide manquent de timbres de complément à trente cents : il autorise l'usage d'un distributeur réformé (sauf pour les expositions philatéliques) de timbres à la demande et diffuse aux bureaux se signalant en rupture de stock, et ces derniers dépannent les bureaux franchisés.

Depuis, c'est les participants - philatélistes, collectionneurs et marchands - qui suivent le mieux le devenir des séries de six des animaux d'Australie, les deux types présents, et l'origine des courriers selon leurs dates : pactole si oblitéré dès les premiers jours, aussi bien avant le dix-sept (spéculation...), et avec un doute ensuite car les médias généralistes australiens ont largement propagé la nouvelle. Mille dollars la bande de six semble le minimum pour le moment sur eBay.

La nuit, tous les kangourous sont gris... Non.
Un des membres s'amusait de savoir combien de pages pourrait comprendre une collection compétitive sur cette émission... Depuis deux jours, il y aura de quoi remplir avec la découverte d'une... de deux erreurs d'impression dans l'urgence !
Pouquoi une lampe à ultraviolet doit se trouver dans la boîte à outils du collectionneur moderne (photographie de successman publiée le douze février 2016 sur StampBoards.com et une vente eBay).
Un nouveau membre du forum et client fidèle d'un des marchands qui a permis la diffusion de bandes de six à prix d'amis à ses meilleurs clients, signale le jeudi onze que sa commande est un Chopin de la plus grande qualité : intrigué par les blancs dans l'impression de l'expression « Adelaide 2016 », il a observé sa série à la lampe à ultraviolet et découvert que ses blancs sont provoqués par une impression invisible à l'œil d'une valeur faciale de « $ 1.00 » à l'envers du sens des timbres !!!

Surpris, le marchand reprend son stock et découvre bien une impression erronée sur quelques séries, mais de « 30c » !?? Le client publie le lendemain les photographies sous ultraviolet... Deux surprises en moins de vingt-quatre heures.

Lancée le mardi neuf février, la vente de cette série au « dollar erroné inversé albino » sur eBay explose à deux mille six cents dollars australiens, actuellement à trois jours de l'adjudication... Plus de mille six cents euros, près de mille trois cents livres sterling...
Kangourous (ici version sans l'erreur « albino » : « Adelaide 2016 » sans coupure blanche), koalas, une faune qui fait tourner les têtes sur eBay... Qu'en penseront les éditeurs de catalogues ? (scan de GlobalAdministrator sur StampBoards).
À côté de ces erreurs, passeraient inaperçus les autres trouvailles sur courrier des premiers jours de janvier :
- deux mille dollars pour un affranchissement d'urgence oblitéré du six janvier (yeepee!!!) sur fragment (beurk!) que les collectionneurs fuient ou décollent d'habitude,
- une lettre partie du bureau de Torrentsville Plaza en date du sept janvier qui a circulé entre collectionneurs à la valeur initiale du pack de vingt-quatre canettes de bière australienne**,
- une émission de pseudo-urgence d'un dollar du même Bureau régional d'Adelaide existerait, etc.

Du Prix Socrate de la métaphilatélie : où acheter et vouloir être informé.
Surtout, les discussions du forum permettent de philosopher sur la philatélie contemporaine, à partir des opinions des participants ou des réflexions permises par ces faits et ces prix atteints.

Il apparaît ainsi une opposition claire entre les enchères astronomiques sur eBay et les prix fort raisonnables entre un marchand et ses clients habitués ou entre amis collectionneurs, sans compter sur les particuliers ne connaissant pas la philatélie et essaie de vendre des blocs de timbres-poste au crocodile de trente cents comme étant la rareté décrite dans le journal local...

Mais, il n'y a pas qu'eux qui sont peu ou mal informés : les premières réunions des clubs philatéliques de la métropole d'Australie du Sud ont lieu et de nombreux membres entendent parler pour la première fois de cette émission d'urgence... Un forum internet où l'Australie tient une bonne place, tous les médias généralistes, et, un mois après...

Qu'en est-il des collectionneurs européens passionnés de l'Australie contemporaine ?... Non, ils collectionnent tous soit les classiques d'Europe ou les émissions du programme philatélique local.

S'informer est une problématique essentielle dans bien des domaines. Pour ces collectionneurs peu connectés, il reste donc le mensuel national et encore... Comme signalé par un marchand, certains timbres australiens du début du vingtième siècle au filigrane spécifique n'ont commencé à se vendre fréquemment et à très bons prix que récemment lorsque l'éditeur Stanley Gibbons leur accorda une ligne et un numéro dans son catalogue. Auparavant, personne ne s'y intéressait sauf quelques rares collectionneurs très spécialisés.

Combien de numéros pour ces six timbres d'urgence et quelles cotes, notamment oblitérées selon les dates ?

Une question fort utile pour les contemplatifs : laissez la poussière du stampede retomber et faire le point dans des articles et un livre que je pourrai lire calmement :)


To English reading visitors:
* : Amour, Gloire et Beauté is the French title of the U.S. soap opera The Bold and The Beautiful, broadcasted in France every week mornings. I regularly used the French title to make fun of stamp sagas because of the song created in France for the open credit, a sort of huge male unmelodious shouting: "A!!!mour!!! Gloir'! et! Beau!téééé!!!!!"

Aux lecteurs francophones :
** : un slab en argot australien est le nom du pack de vingt-quatre canettes de bière... soit quelques dizaines de dollars (une trentaine selon un site touristique que je ne retrouve plus). Dans tous les cas : entretenez vos relations philatéliques, ça aidera toujours.


Mise à jour du lendemain, dimanche quatorze février 2016 :
Décalage horaire aidant, l'action australienne a lieu pendant la nuit française. Ainsi, les vendeurs sur eBay semblent entamés une réflexion sur le prix à venir de leurs précieuses possessions : des ventes directes de bande de six sont proposées à deux mille dollars australiens désormais.

La variété de la bande de cinq à la marque « $ 1.00 » inversée albino s'approche doucement des cinq mille dollars, mais le vendeur annonce ce jour qu'il espère voir son lot atteindre plus de dix mille dollars d'ici un an... Aux enchérisseurs d'agir : qui sortira vainqueur de ce poker menteur dans quarante-huit heures ?

Enfin, les associations carétatives continuent à fouiller les enveloppes de leurs donateurs au cas où... Les bonnes œuvres remercient le Bureau principal d'Adelaide.

Aucun commentaire: