vendredi 12 juillet 2024

Courrier de pirates dans un monde magique

 Encore un facteur et la nécessité du courrier rédigé dans le quatre mille cinq centième numéro de Spirou, hebdomadaire de gags, bandes humoristiques, d'histoires courtes et d'albums de bandes dessinées en épisodes, en kiosque depuis le mercredi dix juillet 2024.

Captaine Anchois de Floris (extrait).

Cette fois, c'est Louis, le second du Capitaine Anchois, qui se désespère d'une réponse à sa recherche d'un emploi plus calme, plutôt que « cette vie de pirate pleine de criminels, de monstres et de tours de magie ».

Mais que se passe-t-il à la bibliothèque ? N'a-t-il pas les compétences au point qu'on refuse de lui répondre ?

Pour le savoir, rendez-vous chez votre marchand de journaux d'ici mardi prochain (ou par abonnement pour ne rien rater).

Les amateurs de jeu de mots et d'oblitération auraient intérêt à lire la case qui précède celles que j'ai choisies, le facteur ayant le bras nécessaire fort pour ne pas avoir à monter sur le pont de chaque bateau... un peu comme les murs de boîtes aux lettres des immeubles et des entrées de lotissements.

Capitaine Anchois est une série de gags en une planche ou d'histoires courtes autour d'un équipage de pirates dans un espace caribéen fantastiques, créée en 2011 par l'auteur et dessinateur belge flamand Floris. Kapitein Ansjovis est aussi compilé en albums en néerlandais depuis 2018 .

jeudi 11 juillet 2024

Dans The Boys, la lettre de Noël est sacrée

 Dans le septième épisode de la quatrième saison en cours de la série télévisée The Boys, une lettre postée et timbrée paraît à la fois hors contexte d'un Noël de super-héros tout en faisant sa place dans l'intrigue du personnage secondaire qui la reçoit.

Le salon de Homelander dans la Tour Seven à Noël (capture d'écran de l'épisode du onze juillet 2024).

The Boys est l'adaptation d'un comics de l'auteur nord-irlandais Garth Ennis, publié de 2006 à 2012 par Dynamite Entertainment après qu'un label de DC Comics trouva l'histoire bien dangereuse et choquante pour son commerce de super-héros.

En effet, dans une histoire modifiée, un savant nazi a créé un composé chimique, le Compound V, qui devait créer une armée de super-soldats... mais la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est transféré avec ses recherches aux États-Unis. Les super-héros deviennent une réalité pendant la Guerre froide, les parents se saignant aux quatre veines pour que leur bébé reçoive le Compound V, sans forcément savoir quel(s) pouvoir(s) il va développer.

Début vingt-et-unième siècle, des compagnies de toute taille gèrent la carrière des "Sups" depuis le policier jusqu'au secteur des fétichismes pornographiques en passant par le prêcheur illuminant la lumière de Dieu sur le public... Car, oui, les super-héros ne se le sont que de noms : leurs pouvoirs, la gloire, la médiatisation, le goûte du luxe, et même la mise en fiction de leurs aventures à la télévision et au cinéma en ont fait, dans les coulisses, des monstres frustrés, capricieux, violents.

Une lettre de Noël à la fois étrange, mais si discrète pour avancer l'intrigue (capture d'écran de l'épisode du onze juillet 2024).

Pour l'histoire, restons-en à la série diffusée sur le service Amazon Prime Video - attention hémoglobine, violence, sexualité toxique caricaturales mais fréquentes.

Les "Seven" de la compagnie Vaughn - du nom du scientifique à son origine - est la principale franchise de super-héros des États-Unis, représentant la diversité sociale en apparence. Chaque super-héros et chaque enfant chargé de V rêve d'appartenir à une bande de Vaughn et de devenir un des Sept.

Ainsi, Annie alias "Starlight" le découvre quand une place s'ouvre et que "The Deep", roi des mers et protecteur des océans, lui fait découvrir les profondeurs de sa libido... En même temps, Hughie perd sa petite amie, tuée par le super-rapide "A-Train" poursuivant des criminels... le laissant seul avec deux mains et une flaque de sang. Profitant de son chagrin, Butcher aborde Hughie pour lui faire découvrir le danger des super-héros, et l'inviter à rejoindre son groupe dont le but est de s'informer, tuer discrètement, et un jour, dénoncer le système. Butcher cible notamment le chef des Seven, Homelander, sorte de Superman élevé comme un cobaye de laboratoire par Vaughn.


En quatre saisons, le duel Homelander - Butcher a connu plusieurs étapes. La révélation de la cause : Homelander a violé l'épouse de Butcher, qui tombée enceinte, a été cachée avec son fils. Fils nommé Ryan qui devient l'enjeu des deux « pères » et l'arme de dissuasion entre eux pour gagner son affection.

Le septième épisode de cette quatrième saison, diffusé ce jeudi onze juillet 2024, se déroule à Noël et comprend à peine quelques instants avec Ryan, seul au milieu de la tornade médiatique dont il doit jouer désormais sa part de super-héros.

Faisant une pause, il retourne dans l'appartement de son père Homelander, richement décoré des symboles de l'Amérique surjouée façon MacCarthy - bon sens de Reagan - New Tea Party et Trump, et d'un nombre incroyable de cadeaux emballés de papier illustré des sept super-héros (pas de petits profits).

Jeu de mots pourris, mal fagotée, venant du New Jersey en plus... Beurk.
(capture d'écran de l'épisode du onze juillet 2024)

Cependant, un objet fait tâche, déposé par le personnel, une enveloppe portant deux timbres au type Drapeaux (renouvelés chaque année) et dont le destinataire se lit littéralement : "Don't be a cunt" - Ne sois pas un con...

Dans une série où smartphones, télé non stop, publicité propagandiste, et super-ouïe sont légions, un simple courrier va contribuer à poursuivre ce jeu de balance entre les chemins possibles pour le jeune garçon.

lundi 8 juillet 2024

C'est l'été : attention aux cambrioleurs... ou aux légendes passées

 L'été et ses longues vacances : enfiiiiiiiiin !

Et la maison laissée seule, le courrier débordant : le signe pour des voleurs d'en profiter.

Système d'alarme connectée, voisins prévenus et vigilants, patrouille des polices locales, etc. La société a tout un système de solidarité face à cela.

Des boîtes aux lettres non relevées par leurs habitants : que se passe-t-il ? (capture d'écran dans le jeu vidéo Genshin Impact, avril 2024)

Dans le jeu vidéo chinois Genshin Impact, les boîtes aux lettres des maisons isolées sont vidées par leurs résidents...

... jusqu'à la mise à jour 4.6 d'avril 2024, invitant le joueur à se rendre sur une petite île de la région de Fontaine...

... où les boîtes aux lettres débordent de courrier cacheté malgré la présence des habitants, sauf que ceux-ci tiennent d'étranges propos comme s'ils imaginaient être ailleurs, dans un autre temps et un lieu devenu mythique.

Que se passe-t-il ? C'est le début des aventures scénarisées du printemps 2024, pour changer des recherches de secrets du monde ouvert.

dimanche 7 juillet 2024

Le scandale Horizon ou les effets du capitalisme sans contrôle

 Le scandale du logiciel bugué Horizon au Royaume-Uni poursuit sa lente médiatisation, politisation et juridisation.

Ce logiciel de gestion fut installé en 1999 par Fujitsu et Post Office Ltd., entreprise publique des bureaux de poste, et à partir de 2009, fut connu publiquement pour ses graves défauts grâce à un article de Computer Weekly. Neuf cents sous-maîtres des postes furent accusés de fraude ou de mauvaise gestion financières. Au mieux, ils perdirent leur licence postale, au pire, procès avec amendes, prison... mise en banqueroute personnelle..., maladie et destruction familiale et au moins quatre suicides.

Cependant, malgré les premiers succès judiciaire d'une action de groupes des sous-maîtres de poste, des commerçants faisant office de relais postal, à partir de 2019, il aura fallu la diffusion la semaine du jour de l'An 2024 de la mini-série Mr Bates vs The Post Office par ITV pour que les politiciens nationaux prennent conscience d'avoir laissé les dirigeants de Post Office sans contrôle et, en année électorale, des conséquences pour le Parti conservateur.

Car, en effet, il faut désormais indemniser l'ensemble des personnes concernées avec dommages et intérêts. Pire constitutionnellement et juridiquement, choisir entre occuper des milliers d'heures des tribunaux pour rejuger chaque condamné pour les innocenter... ou voter au Parlement une loi d'amnistie créant un précédent dans ce pays coutumier. Ce qui fut fait en mai 2024 aux Parlements de Londres et d'Écosse.

Pour les détails de ces vingt-cinq ans, des internautes tiennent au mieux les articles de la Wikipédia en anglais et en français.

Caricature de Ella Baron pour The Guardian, publiée le vingt-deux mai 2024.
Depuis, le timbre-poste, le courrier et le facteur sont revenus sur les caricatures de la presse britannique pour toutes occasions.

C'est ainsi qu'enfin, la commission d'enquête parlementaire de 2020 parvint en 2024 à entendre publiquement les dirigeants passés et présents des deux entreprises concernés : Fujitsu et Post Office Ltd qui, apparemment, savait que ce logiciel ne fonctionnait pas dès sa conception et commettait des erreurs constantes de caisse. Une des victimes a pu témoigner que c'était toujours la même somme en erreur à chaque fin d'exercice ; heureusement pour elle, elle décida d'abandonner sa franchise quitte à ce que son commerce soit moins attractif.

Lenteur parlementaire ? Oui : en 2019, la Haute-Cour a reconnu la responsabilité du logiciel. Cinq cents cinquante-cinq victimes menées par Alan Bates reçurent cinquante-huit millions de livres sterling... enfin, douze millions une fois payé leurs défenseurs et certainement les expertises scientifiques.

D'où les demandes de révision des procès initiaux avec demande de dommages pour l'ensemble des deux mille sept cents cinquante sous-maîtres des postes concernés qui pourrait atteindre un total d'un milliard de livres !


Donc, à un milliard de livres et quelques, justice, police et parlementaires sont à la recherche de responsables.

Ainsi, en mai 2024 pendant que le Premier Ministre Sunak demandait au Parlement cette amnistie générale, Paula Vennells fut interrogée par la Commission d'enquête parlementaire, caricaturée le lendemain par Ella Baron dans The Guardian.

Ce fut le sommet des témoignages montant la hiérarchie du Post Office se refilant la patate chaude de savoir qui savait quoi du logiciel, qui n'avait pas compris le vocabulaire informatique (et faisait confiance), etc.

Certes, certains avouèrent avoir dit au Conseil d'administration que le logiciel était robuste et les plaignants des voleurs ou des incapables... Mais, les sous-maîtres de poste témoignèrent des méthodes menaçantes et traumatisantes de chaque étage du Post Office. Parmi les Administrateurs de l'époque, certains savaient les défauts dès 2011, mais n'avaient pas fait le lien avec les problèmes de caisse...

Au sommet, présidente-directrice générale de 2012 à 2019 et juste avant directrice exécutive en charge du quotidien de Horizon, Paula Vennels pendant trois jours admit son ignorance de l'informatique, d'avoir suivi tous les conseils horribles et les mensonges qui lui furent donnés par l'ensemble des cadres dirigeants de Post Office...

... La cession 2024 se conclut en effet par les aveux de Gareth Jenkins, ingénieur principal de la conception de Horizon, qui témoigne croire avoir créé un bon logiciel (tousse... tousse...), mais qu'il modifia une expertise à la demande de Post Office pour faire croire qu'une des plaignantes défendant son honneur avait bien volé de l'argent.


C'est pour cela qu'après un quart de siècle de silence des grands médias et de politiciens déléguant à Post Office et aux juges la charge de vérifier des domaines aussi pointues que de vérifier la fraude informatique, une phrase de Paula Vennells ne passa pas, celle indiquée sous la caricature :

Ma profonde souffrance est de penser que des individus, moi incluse, avons commis des erreurs, n'avons pas vu des choses, ne les avons pas entendues.

Le cafard détournant les trois singes de la sagesse de leur signification : ne pas voir le mal, ne pas l'entendre, ni le dire...


Hélas, à ceux qui croient que cette longue affaire fera date et exemple pour d'autres entreprises logicielles et leurs entreprises-clientes, l'actualité de cet été 2024 est nuagueuse sombre.

Dans deux affaires de pêcheries contre un règlement fédéral surveillant leurs prises, l'actuelle (trop) conservatrice Cour suprême des États-Unis a annoncé que l'action punitive de l'Agence était annulée car fondée sur une jurisprudence de la Cour suprême que la Cour suprême actuelle ne reconnaît plus : la déférence Chevron de 1984.

Pendant les années 1970 de prise de conscience environnementale et des excès des industries polluantes, l'Administration Nixon (!) fut le cadre du vote de loi de protection de l'environnement (eau, air,...). Sous Reagan, la dérégulation devint la règle jusqu'à cet arrêt de 1984. La Cour suprême reconnaissait alors qu'un juge fédéral ne pouvant avoir une connaissance précise de certains aspects hautement techniques et faisant face à devoir interpréter les imprécisions de la loi, peut se tourner vers l'Agence fédérale concernée et appliquer l'interprétation de cette dernière.

L'État administratif garantit ainsi la protection des citoyens si jamais l'État fédéral, objet de tensions politiciennes, avait laissé des vides ou n'arrivait pas à suivre les évolutions technologiques. Pour en savoir plus sur tous les domaines qui, d'ici quelques années, vont transformer les États-Unis en monstre capitaliste encore plus dérégulé : ces articles de The Verge du vingt-huit juin 2024 ( 1 et 2 ).

Post Office Ltd et Fujitsu furent mal régulé alors que l'une est une entreprise publique et l'autre une des plus importants fournisseurs informatiques du gouvernement britannique !

Dans l'Union européenne, chaque État protège-t-il assez les citoyens par des agences spécialisées ? La Commission européenne et le Parlement européen pourront-ils continuer à guider ces agences au profit de tosu ? Ou une telle dérégulation arrivera-t-elle chez nous aussi ? Indice ?


Dernier élément : Horizon se trompe dans vos comptes et vous finissez en prison. Que dire alors des machines de vote électronique ?

samedi 6 juillet 2024

The Postcrossing Stamp List

 Updated 6 July 2024 with the New Zealand stamp.


Note: as Google and web browsers provide translating capabilities, I abandoned the blog in English, but for the List of the Postcrossing related Stamps (original address). Now this list will be hosted, updated and republished on date on SébPhilatélie.



Since a post on May 17th, 2014, I have updated a personal stamp catalogue celebrating Postcrossing, a website to send and receive postcards among members either by chance through the site, or voluntarily through the forum if you want to exchange mail with specific countries or on specialised topics.

Don't hesitate to participate, even with a few cards per months: it's the way to ensure there will be a conteporary stamp and postal history in the decades to come. In ten years, celebrated on last July 14th, more than thirty one millions cards were sent.

The main source is the website's blog and, from there, the website of the postal operators who issued the stamps. As you are going to see hereunder, many post offices understood the interest to issue such stamps: encouraging correspondance, national and foreign philatelic orders, free publicity.

Shamefully, the French philatelic service, Phil@poste, did not... yet? Even a strict dictatorship encouraged its citizens to write and receive mail!

Since 2011 a quite number of stamps were issued for this website by the will and lobbying of its members, and interest of the postal and philatelic services. What voluntary website can say that too?


1. Recognised Universal Postal Union members.

Guernsey sympathetic stamp of 2014 (GuernseyStamps.com)

1. and 2.: 14 October 2011, by Post NL, Netherlands, 2 values (first class to Europe, first class to the World) issued on a minisheet of five of each (10 stamps).

3. to 6.: 9 September 2013, by Itella Posti, Finland, 4 designs at the same first class value (up to 50 grams nationwide, 20 grams to Europe and the World) printed on a minisheet.

7.: 2 January 2014, by Belpochta, Belarus, value "N" (surface postcard) in sheets of 12.

8.: 29 May 2014, Guernsey Post, one of the Channel Island and Crown Dependencies, value "Int Letter 20g" (first class to Europe and the World) : map-character of Guernsey wishing the reader a "Happy Postcrossing".

The Russian stamp, 2015.
9.: 27 January 2015, by Pochta Rosii, Russia, 23 roubles. Designed by O. Shushlebina, an envelope on globe decorated with all major European historic monuments and the Taj Mahal. Printing: 397 000.
Members from Russia constitutes the second group by country on Postcrossing with 3.5 millions postcards sent, after members from Germany.

10.: 29 May 2015, by Pošta Slovenije, Slovenia, 60 eurocents. A tourist jumping on a blond sand beach. "Summer is coming".
The Czech stamp, 2015.
11.: 2 September 2015, Česká pošta, Czech Republic, Value "E" (up to 50 grams to Europe ; "A" is nationwide, "Z" worldwide). The Postcrossing circle of correpondence designed by Portuguese artist  Maria Nogueira.
Let's remind the website was created by Paulo Magalhães, another Portuguese citizen.
The Ukrainian stamp, 2015.
12.: 9 October 2015, by Ukrposhta, Ukraine, value "E" (I'm not fluent enough in Ukrainian to find the rate...) in sheet of 16 autoadhesive stamps. Girl dressed traditionally sending her greeting from Ukraine to the world.
The stamp was issued on World Post Day, an initiative by the Universal Postal Union.


The Austrian Postcrossing stamp... A wall of bricks? (Österreichische Post via the Postcrossing blog).
13. (AUT #1): 21 March 2016 by Österreichische Post, Austria, value 80 eurocents. Designed by Robert Sabolovic (postcards and name of website in the color of the Austrian flag). Printed in offset by Joh. Enschedé Stamps B.V., 250,000 printed.

The second stamp of Russia (rusmarka.ru).

14. (RUS #2): 25 March 2016, by Pochta Rossii, Russia, value 31 rubles, sheet of 9 autoadhesive stamps by I. Sidenko. Envelope "I love Postcrossing" over landscape of different houses, with airplane and cruise ship. Print: 414 000.

Second issue for the Netherlands, 2016.

15.-24. (NLD #2): 29 March 2016, by PostNL, Netherlands, value "1 International". Sheet of ten different stamps designed by Reinier Hamel, Sin agency. Different landscape, monuments, activities and artwork of the Netherlands.
Second Guernsey issue, 2016 (guernseystamps.com).
25.-26. (GGY #2-3): 14 July 2016, by Guernsey Post, value Europe (EUR) and Rest of the world (ROW). Illustration by Sue Harmon, printed in sheets of 10 and in offset by Lowe-Martin. Depiction of the Bailliwick's islands (green), their fauna and flora, the sea waves and the sun.
Le timbre de cinq  nouveaux złotys (site de Poczta Polska).
27. (POL #1): 14 July 2016, by Poczta Polska (Poland), value 5 new złotys (PLN), printed by PWPW in minisheet of 6 with illustrated margins. Design by A. Tobolczyk: a red suitcase with touristic stickers, is in fact a mailbox to send postcards.
The second Belarus adhesive stamp issued January 2017, with no fake perforation (Postcrossing blog and Belpochta).
28. (BLR #2): 3 January 2017, by Belpochta (Belarus). Adhesive stamp value M (international airmail postcard), printed in offset in 9 stamp minisheet. Illustration by Marina Vitkovskaya.
The stamp from Romania issued February 2017 (Postcrossing blog and Romfilatelia).
29. (ROM #1): 24 February 2017, by Poșta Română (Romania). Stamp value 4 lei, printed in offset in sheets of 32 (18'000 sheets) and minisheet of 8 (1'000 sheetes). Illustration by Razvan Popescu.
The three Indonesian stamps issued July 2017 (Postcrossing blog).
30.-32. (IDN #1-3): 14 July 2017, by Pos Indonesia. Three stamps, value 3,000 rupees, illustrating travels through correspondence.
The three stamps of Switzerland Postcrossing blog, 28 July 2017).
33.-35. (CHE #1-3): 7 September 2017, by Swiss Post. Three stamps, values 1 franc (national rate), 1,50 franc (European rate) and 2 francs (worldwide). Designs by Max Spring illustrating Swiss people receiving a postcard and people of the continent and the world receiving traditions of Switzerland on postcards.
The Irish stamp (via the Postcrossing blog, 4 October 2017).
36. (IRL #1): 5 October 2017, by An Post. One stamp valued 1.35 euro (international rate) figuring five young peoples and other people's arms sending and receiving many postcards ; a design by Cathy Dineen.
Note: Irish postcrossers appeared in a documentary on the General Post Office in Dublin, broadcast by RTÉ in March 2016.
The stamp from Hungary (Magyar Posta website).
37. (HUN #1): 2 February 2018, by Magyar Posta. One stamp valued 120 forints (2 domestic rates: non-priority postcard or standard letter under 30 grams) figuring a postman on bicycle happily delivering postcards. With landmarks of Budapest in the background: the Danube river, the Liberty Bridge and Liberty Statue. Design by Zsolt Vidàk and printed in offsetin 60,000 minisheets of four stamps.
The stamp from Moldova (Postcrossing blog and the Moldovan Post's philatelic website).
38. (MDA #1): 23 June 2018, by Poșta Moldovei. One stamp valued 11 lei (international prioritary postcard to Europe ; almost worldwide non prioritary rate - 11,50 L) figuring a person travelling upon the globe on paths made of circulating postcards and letters. Design by Lilian Iatsko and printed in 120,000 in sheets of ten.
The stamp of land (Postrossing blog and Åland Post's philatelic website).
39. (ALA #1) : 7 June 2019, by Åland Post. One stamp valued "Världen" (worldwide postage ; 1.80 euro then). And indeed, a red world map, centered on the Atlantic Ocean, is included inside a heart-shaped stamp of light violet color. The Postcrossing name is written accross like by hand. The heart is included a perforated square, 3.8 cm of side. Design by Cecilia Mattsson, and printed in offset by Cartor Securiry Printing, in sheets of 28 stamps, in four columns of 14 separeted by 7 decorated labels on the correspondence topic.
The Brasilian stamp (Postcrossing blog).

40. (BRA #1) : 14 July 2020, by Correios (Brasil). One stamp valued 2.45 reais. Illustration by Daniel Lourenço of São Paulo: two young people, living in different places as noted by monuments in corners, reading the postcards they exchange. This stamp is issued at time for the 15th birthday of Postcrossing.
The Guernsey stamp series (Postcrossing blog and Guernsey Post webshop).

41 to 43. (GGY #4-6) : 10 June 2020, by Guernsey Post. Three stamps, each for one postal zone (to the United Kingdom / to Europe / to the rest of the world). Each depict a local animal mailing a postcard into a blue streetbox ; postcard are franked with a reproduction of the stamp itself: self stamp on stamp! Illustation by Guernsey-based agency Two Degrees North, stamps printed in offset by bpost printing (Belgium).

On 1 May 2021 there are 73 Postcrossing members in Guernsey who sent more than 17'000 cards to the world.

The 2021 Belarus stamp (Postcrossing blog).

44. (BLR #3): 10 July 2021, by Belpochta (Belarus). Stamp value N (international surface postcard - 1.62 rouble in 2021 - letter code list here), printed in 6 stamp minisheet. Illustration: on an Earth globe, three animals are sending postcards, waiting for them to arrive or transporting them.

The 2021 Austrian stamp (Postcrossing blog).

45. (AUT #2) : 14 July 2021 (Postcrossing anniversary day), by Österreichische Post (Austria). Valued one euro (letter under 20g to Europe). Illustration by Theresa Radlingmaier, the postcard travel with geometrical forms and smileys on a blue background.


The 2022 Luxemburgian stamp (Postcrossing blog).


46. (LUX #1) : 13 September 2022, by Post Luxembourg. Value "E50g" for mail for Europe up to 50 grams (1.05 €, Europe Zones 1 and 2 mean the European Union, associated posts, the United Kingdom and Norway). Design by S. Fish: six people represented by arms and hands are either writing or receiving a postcard. 100,000 stamps printed.

The 2022 Estonian stamp (Postcrossing blog).


47. (EST #1) : 1 October 2022, by Omnivia (Estonia). Value 1,90 € for worldwide mail. Design by T. Heimann: four black birds carrying a postcard which message is a smiling emoji, on a light blue background.


48. (DEU #1) : 6 October 2022, by Deutche Post (Germany). Value 0,95 € for a worldwide postcard of small size. Illustration by Greta Gröttrup made of three Postcrossers writing, sending and receiving joyfully postcards.

The German Postcrossing community is the largest by number of postcards sent: 11,4 million as of 30 August 2022.

 49. (NZL #1) : 7 August 2024, by NZ Post (New Zealand - Aotearoa). Value 3,30 $ the rate for the international 13x22,5 cm postcard. Illustration by Sumi Ha (this artist?) of a Kiwi working as a postman and flying thank to a bunch of baloons in the night. Printed in lithography and in sheets of 20 stamps by Brebner Print in Napier (North Island) ; the kiwi is printed with a shiny overcoat.

The New Zealand 2024 stamp (NZ Post webshop and Postcrossing blog).



2. Non-Universal Postal Union members.

The 2021 Donbass stamp (Post Donbass webshop).

1. (Donbass #1): 14 July 2021 (Postcrossing anniversary day) by Post Donbass for the People's Republic of Donetsk, secessionist from Ukraine. Valued 24 roubles. Over a globe, two hands exchange a postcard ; monuments of Eastern Europe 20th century drawn over the map of Europe ; a motto: "Happy Postcrossing!". Adhesive with circled ondulated perforation, in a square of 35 mm ; printed in offset in sheets of 35 stamps. Catalogue number 257.

Note: As described on the Postcrossing page of the Post Donbass website, this stamp can't be used on international mail. It is believed that Russian postage would be put on mail from Donbass. Post Donbass employees participate to the Postcrossing project and encourage the local public to join.


Bibliography

On 1 March 2023 Maria Grazia Dosio published a pdf list of Postcrossing worldwide issued stamp, one personalised German pre-paid postcard, and Italian cancels: to download over here.


To be continued of course (and completed when I find the pictures missing).

Happy Postcrossing to you too!