mardi 12 juillet 2022

Quand la poste fait avancer l'intrigue d'une bande dessinée

Jadis, avant que le téléphone ne soit dans la poche et serve à tout, la poste et le facteur servait à lancer ou faire avancer l'intrigue des œuvres de fiction. Mais, même aujourd'hui, des auteurs parviennent à faire aller leur héros au bureau de poste.

À penser aux philatélistes qui souhaitent éduquer à ce fait les plus jeunes pendant les vacances d'été.

Dès la première planche du Repaire de la Murène, une aventure de Spirou et Fantasio, en 1957 (éditions Dupuis).


Ainsi, la neuvième des aventures de Spirou et Fantasio, par Franquin, démarre en vacances champêtre à Champignac, chez le comte champiognophile, par la rencontre des deux héros avec le facteur Zénobe. Celui-ci amène comme chaque jour les journaux et divers colis à Fantasio.

Dans un de ces journaux, l'annonce d'un concours va permettre d'appliquer immédiatement une des trouvailles du comte et les intrigues de l'histoire.
Boîte aux lettres rouge au cor de poste à la onzième planche.


Qui dit concours dit réponse pour y participer. Ainsi, quelques pages après, Spirou poste la participation du comte dans une boîte rouge au cor postal jaune... Champignac est donc en Belgique.

Pourquoi parler de ce tome-là ? Parce qu'il fait partie des trente albums à prix promotionnel proposés par les éditions Dupuis.


Mais, des auteurs et dessinateurs de bandes dessinées actuels n'oublient pas la poste, même si le héros Jérôme K. Jérôme Bloche que je vais évoquer à un mode de vie très urbain et sans permis de conduire automobile - un des sous-intrigues de son dernier tome Et pour le pire, signé Dodier.
Un bureau de poste de Paris ou sa proche banlieue en cinquante-cinquième planche (éditions Dupuis).


Une enquête sur une mariée suicidaire... en apparence.

Après plusieurs incidents, l'enquêteur décide de se rendre dans un bureau de poste où la dame est censée être connue : façade d'immeubles de bureaux parisiens, avec devanture de verre et logotype jaune postal et bleu bancaire en planche cinquante-cinq.
L'intérieur et l'extérieur d'un bureau de La Poste française au début du vingt-et-unième siècle (éditions Dupuis, scan de la pré-publication dans l'hebdomadaire Spirou n°4376, vingt-trois février 2022).

À l'intérieur, ce montage de quelques cases de la cinquante-quatrième planche montre la contemporanéité du bureau de La Poste française : devanture de smartphones de La Poste Mobile, comptoirs ouverts, deux grandes boîtes de rues en façade.
L'immeuble du bureau principal de Pantin en mars 2021 (Google StreetView).


Façade qui révèle le réalisme du dessinateur : il s'agit du bureau de Pantin Principal, commune mitoyenne de Paris.

Le monde postal disparaît peut-être lentement du quotidien d'une majorité, mais perdure dans la fiction. Alors, pourquoi ne pas écrire aux proches cet été ? Peut-être aurez-vous la surprise de postiers très accueillants et proche de la philatélie, comme dans Les Sœurs Grémillet.

Aucun commentaire: